image de l'article

Placements : L'achat Immobilier plébiscité

L'immobilier reste encore cette année le placement préféré des français, et est l'investissement choisi par 7 français sur 10.C'est le résultat d'une enquête mené par le Crédit Foncier afin de mieux connaître les motivations et attentes des investisseurs français. D'après cette étude l'investissement locatif connaît une forte progression depuis 5 ans. Les investisseurs privilégient en premier choix l'immobilier à 68% devant les assurances vie à 16%, l'épargne à 10% et les investissements boursiers à 7%. 93 % des investisseurs dans l'immobilier sont satisfaits de leur placement. Les raisons fiscales arrivent en première position devant la constitution d'un patrimoine pour l'investissement dans les programmes neufs.Vous aussi souhaitez investir dans le neuf ? Contactez-nous sur notre page dédiée aux programmes neufs, nos conseillers vous aideront à choisir parmi tous les programmes des grands promoteurs. Rendez-vous sur notre page /Neuf/.
Lire la suite >> 26/09/2018
image de l'article

L'investissement dans la pierre, placement refuge ?

Que ce soit pour réduire ses impôts ou pour la recherche de revenus supplémentaires, l'investissement immobilier reste très prisé des français, même si il est souvent maltraité par une fiscalité lourde.L'immobilier reste une valeur refuge, stable, surtout dans le contexte actuel de fortes variations des actifs financiers et boursiers.Pour assurer des revenus, il vaut mieux privilégier l'ancien. Les sont disponibles dès l'achat et peuvent être mis en location rapidement. Même si aujourd'hui l'augmentation des loyers progresse moins vite que les prix dans beaucoup de villes. On peut encore trouver de bons rapports locatifs. Si vous recherchez une réduction d'impôts et un investissement sur plus long terme, l'immobilier neuf est le bon choix, vous pourrez profiter ainsi des différents dispositifs d'aide de l'état sur la réduction d'impôts. Vous souhaitez plus d'infos, contactez un de nos conseillers spécialiste en immobilier neuf, il pourra vous expliquer les avantages auxquels vous avez droit et les différents programmes en construction dans votre ville. /neuf
Lire la suite >> 04/12/2018
image de l'article

Vous voulez investir dans l'immobilier neuf ? Pensez à la gestion locative !

Vous pouvez faire appel à un professionnel pour la gestion locative de votre logement neuf : ce dernier vous fait gagner un temps considérable et se charge de tout dans le respect du cadre juridique. Les avantages d'investir dans un logement neuf En réalisant un investissement locatif dans l’immobilier neuf, vous avez la garantie de proposer aux locataires un logement aux dernières normes et en bon état, ce qui vous promet plusieurs années de tranquillité, sans avoir besoin de prévoir un budget rénovation et entretien.De plus, vous pouvez profiter du dispositif Pinel qui vous accorde une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % selon la durée de mise en location (6, 9 ou 12 ans). Les missions associées à la gestion locative La gestion locative d’un logement est particulièrement chronophage, car elle implique de penser à un certain nombre de missions, parmi lesquelles calculer le montant du loyer, créer des annonces et les publier, organiser et planifier les visites avec les candidats à la location, sélectionner les différents dossiers, rédiger le bail dans le respect des règles juridiques, réaliser les états des lieux d’entrée et de sortie, encaisser les loyers et réaliser les quittances, gérer la relation avec le locataire, etc. Pourquoi confier la gestion locative à un professionnel ? En sollicitant un professionnel pour la gestion locative de votre logement neuf, vous avez la garantie que chaque démarche sera effectuée, chaque mission sera remplie, dans les règles de l’art et dans le respect du cadre juridique. La gestion locative par un professionnel vous permet de gagner un temps considérable, il sécurise la gestion et vous aide à trouver le locataire au profil idéal. 
Lire la suite >> 13/10/2021
image de l'article

Investir dans le neuf : comment fonctionne une SCPI Pinel ?

Comme un investissement Pinel classique dans l’immobilier neuf, investir en SCPI Pinel permet de bénéficier d'avantages fiscaux. Fonctionnement, conditions à respecter… tout ce qu’il faut retenir sur ce type d’investissement.  Qu'est ce qu'une SCPI Pinel ? Le dispositif Pinel permet d’investir dans l’immobilier neuf tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Celle-ci varie selon le nombre d’années que l’investisseur s’engage à louer son logement : 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Une SCPI Pinel est une société civile de placement immobilier permettant d’acheter des parts pour réaliser un investissement immobilier en Pinel. L’investisseur peut bénéficier des avantages fiscaux du dispositif Pinel sans avoir à choisir ou à gérer ses biens. En effet, ces derniers sont confiés à une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). SCPI Pinel : Comment ça fonctionne ? Au cours des 3 premières années, les investisseurs souscrivent et la SCPI récolte leurs fonds, avant de trouver des locataires pour les biens acquis. La SCPI place les fonds collectés sur des investissements à capital garanti. Elle loue les logements pour une durée de 6, 9 ou 12 ans, collecte les loyers et les reverse aux associés. Pendant les 2 ou 3 années qui suivent la période de location, le gestionnaire procède à la revente du patrimoine immobilier pour déterminer la valeur liquidative des parts. Les investisseurs peuvent alors céder leurs parts et récupérer un capital équivalent au nombre de parts détenues et à la valeur de revente des biens immobiliers. Quelles conditions respecter pour bénéficier d'une réduction d'impôt ? Le souscripteur d’une SCPI Pinel bénéficie des avantages fiscaux offerts par le dispositif Pinel : 12% du montant investi pour une durée de location de 6 ans, 18% pour une durée de location de 9 ans et 21% pour une durée de location de 12 ans. Pour que l’investisseur profite de ces avantages fiscaux, plusieurs conditions sont à respecter. Il doit être résident fiscal français durant toute la période de défiscalisation, le montant annuel d’investissement ne peut dépasser 300 000€, les loyers doivent être inférieurs aux plafonds fixés par le dispositif selon la zone où se situent les biens, les locataires doivent respecter les plafonds de ressources du dispositif et les biens doivent être conformes aux normes environnementales en vigueur.
Lire la suite >> 24/11/2021
image de l'article

Malfaçons : comment émettre des réserves sur les travaux de votre logement ?

 Lors de la livraison de son logement neuf, il est important d’être attentif aux détails pour repérer des défauts éventuels. En cas de vices ou malfaçons, il est nécessaire d’en faire part au promoteur immobilier de manière officielle. Logement neuf : soyez vigilant lors de la livraison Lorsque les travaux de votre logement neuf sont terminés, le promoteur fixe avec vous une visite de livraison. Le jour J, il est indispensable d’être attentif et de vérifier plusieurs points dans votre logement, notamment l’électricité, les menuiseries, la plomberie, la maçonnerie et l’extérieur. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces éléments techniques, pensez à vous faire assister par un professionnel ou un proche. Lors de la visite, munissez-vous du contrat de vente, de la notice descriptive, d’un carnet et d’un stylo pour noter tout ce que vous apercevez. Relevez tout ce qui ne vous paraît pas conforme à ce qui était prévu dans le contrat. Prenez également des photos en cas de défauts. Émettez des réserves ou refusez les clés en cas de malfaçons Si vous constatez des défauts notables lors de la livraison de votre logement neuf, vous pourrez refuser la livraison ou l’accepter avec émission de réserves. Dans le premier cas, vous ne récupérerez pas les clés de votre bien et devrez patienter quelques jours ou quelques semaines avant d’emménager. Dans le second cas, vous récupérez les clés de votre logement neuf, vous pourrez vous y installer et les ouvriers devront venir réparer les défauts constatés dans les plus brefs délais. Il est préférable d’opter pour cette option si les défauts constatés sont minimes et qu’ils pourront être corrigés facilement. Vous devez être le plus précis possible lorsque vous émettez des réserves sur le procès-verbal de livraison, en décrivant la pièce où se trouve le défaut ainsi que son aspect.   Une partie du prix du logement est consignée en cas de réserves Si vous émettez des réserves lors de la livraison de votre logement neuf, vous pouvez retenir le solde de 5 à 10 % du prix de vente qui n’a pas encore été versé au promoteur. Vous pouvez consigner cette somme jusqu’à la levée des réserves. Cette somme peut être confiée au notaire en charge de la vente, qui la versera au promoteur lorsque les réserves seront levées. La somme peut aussi être confiée à la banque, qui la versera au constructeur une fois les réparations effectuées. Une nouvelle visite est alors programmée avec le constructeur, avec la rédaction d’un nouveau procès-verbal. Si vous constatez que tout n’a pas été réparé, vous pouvez refuser les réparations et émettre des réserves. Le solde ne sera alors pas versé au promoteur.   
Lire la suite >> 15/12/2021