image de l'article

Taux records pour les prêts immobiliers cet été !

Les taux des crédits immobiliers sont déjà très bas depuis des mois, mais ils continuent de reculer encore cet été, et se rapprochent des records de 2016, avec des taux inférieurs à 1,30%  sur 20 ans. Consultez l'article complet sur notre page https://www.facebook.com/nina.agentimmobilier/
Lire la suite >> 12/07/2018
image de l'article

nina vous rembourse votre taxe foncière

Du 1er au 30 Novembre, nina immobilier vous rembourse votre taxe foncière.Toutes les conditions de l'opération dans vos agences de Créteil et de Maisons-Alfort, contactez-nous par email ou par téléphone, nos conseillers sont à votre disposition pour estimer votre bien./Landing/taxeFonciere
Lire la suite >> 09/11/2018
image de l'article

nina immobilier en chiffres

Un petit résumé de l'activité et de la performance de nos agences nina immobilier.Vous souhaitez vendre ? Votre estimation offerte par un de nos conseillers, /Contact
Lire la suite >> 03/12/2018
image de l'article

Investir dans l'immobilier à Créteil et Maisons-Alfort

Le site Homepilot.fr vient de publier une carte des stations de métro de la région parisienne indiquant les délais de retour sur investissement immobilier, ou plutôt les durée d'amortissement d'un achat. Cette carte montre les secteurs les plus intéressants pour investir dans l'immobilier.Si à Paris, il faut en moyenne 24-25 ans pour amortir un achat, on voit que dans nos secteurs de Créteil et Maisons-Alfort ce délai tourne autour de 15-19 ans. D'après cette étude, c'est effectivement dans les quartiers de la petite couronne parisienne que les investissements sont les plus vite rentables.Cliquez ici pour voir la carte en grand. Vous souhaitez investir? Consultez la liste de nos https://nina-immobilier.fr/Immobilier/Vente.Nina immobilier vous accompagne dans tous vos projets immobiliers, à très vite dans nos agences !
Lire la suite >> 07/01/2019
image de l'article

Opération Saint Valentin

En Février chez nina immobilier, vous êtes client vendeur ? Nina immobilier vous offre un week-end pour 2 personnes en relais & Châteaux, une nuit en chambre double et petit déjeuner, à choisir dans plus de 170 établissements.Cette offre est destinée aux vendeurs, voir les conditions de l'offre en agence, https://nina-immobilier.fr/Pages/ContactNina immobilier c'est 3 agences à votre service dans le val de marne : Créteil, Maisons-Alfort et Alfortville.
Lire la suite >> 11/02/2019
image de l'article

Créteil a de quoi vous séduire ! Article du Parisien

Retrouvez le dernier article du Parisien IDF sur les atouts de la ville de Créteil pour lequel a été interviewé Nicolas Quentrec, dirigeant et fondateur des agences immobilières nina immobilier, présentes à Créteil, Maisons-Alfort et Alfortville dans le Val-de-Marne (94).Créteil, ville proche de Paris, peut offrir de belles opportunités aux investisseurs immobiliers et primo-accédants. " Dans certains quartiers les biens s'achètent, alors que dans les autres zones, ils se vendent"... nina immobilier est votre agent spécialiste de la ville de Créteil, notre agence située au 54 rue du général Leclerc vous accueille pour tous vos projets immobiliers, achat, vente, investissement.Cliquez https://nina-immobilier.fr/Content/Blog/19.jpg pour lire l'article complet.
Lire la suite >> 12/03/2020
image de l'article

Achat immobilier : comment valoriser son dossier de demande de prêt ?

Vous souhaitez déposer une demande de prêt pour acquérir un bien immobilier ? Pensez à mettre toutes vos chances de votre côté pour constituer un dossier solide et rassurant pour les banques. Mettre en avant une stabilité professionnelle Les banques se sentent en confiance avec des emprunteurs salariés et en CDI, ces derniers ont donc les meilleurs atouts professionnels. Pour les autres emprunteurs, auto-entrepreneurs, artisans, commerçants, professions libérales, il est important de justifier d’une situation stable depuis au moins 5 ans, de se verser des revenus de façon régulière et de justifier d’une clientèle fidèle. Justifier d'une capacité à épargner L’épargne est un impératif pour valoriser un dossier d’emprunt, car il prouve votre capacité à gérer votre budget et donc, à terme, à rembourser vos mensualités. Impossible de définir un montant d’épargne particulier, mais le simple fait de programmer un virement récurrent sur un livret d’épargne peut suffire à solidifier votre dossier. Éviter les découverts et les incidents bancaires Vous allez devoir fournir vos 3 derniers relevés de comptes à la banque pour constituer votre dossier de prêt. Durant ces 3 mois, veillez à ne pas faire l’objet d’incidents bancaires, de refus de paiements ou de découverts. Cela rassurera les banques quant à votre capacité à gérer vos comptes. Solder les crédits à la consommation Il est déconseillé d’avoir des crédits à la consommation en cours au moment de demander un prêt. Si vous les soldez, vous gagnerez davantage la confiance des banques qui, encore, une fois, veulent s’assurer de votre capacité à rembourser vos mensualités si elles vous prêtent la somme demandée. 
Lire la suite >> 19/05/2021
image de l'article

Le Home Staging, ou le secret des meilleurs vendeurs de biens immobiliers

Votre bien est sur le marché depuis quelque temps et il ne se vend pas ? Les raisons peuvent être multiples : prix fixé, environnement, le logement ... La solution : Le home staging. Le home staging, quesaquo ? Mal agencé, sombre, décoration trop personnelle, finitions bâclées… Vous n’y faites plus attention, mais votre bien peut renvoyer une mauvaise impression à l’acquéreur. D’autant que ce dernier prend sa décision dans les 90 premières secondes de la visite. Raison de plus pour le charmer dès le premier coup d’oeil !  Avec le home staging, appelé également revalorisation immobilière, l’idée est de mettre en valeur le bien, attirer l’attention sur ses points forts, dans le but de le vendre rapidement et au meilleur prix.  La démarche séduit, mais attention à ne pas confondre home staging et décoration d’intérieur ou rénovation complète du bien. Le but étant de faire pratique et économique. Dépersonnalisation, petits travaux, relooking sont les maîtres-mots d’un home staging réussi. Et pour que ce soit un « investissement » rentable, le montant des travaux ne doit pas excéder 4 % du prix de vente. Le B.A-BA d'un home staging réussi Impression d’espace, luminosité, sobriété, suppression d’éléments trop personnels, absence d’odeur… Tous ces signaux vont renvoyer un effet positif au futur acquéreur. Il se sent rassuré et peut se projeter. Il identifie aussitôt les volumes et se satisfait d’avoir peu ou pas de travaux à prévoir. Pour un home staging réussi, il est important de passer par trois étapes clefs :  • Dépersonnaliser et désencombrer afin d’identifier les m2.• Nettoyer et réparer pour que tout soit parfait. Pensez aux finitions !• Rafraîchir et relooker le mobilier, les murs et accessoires pour les remettre au goût du jour.Chaque pièce doit retenir l’attention de l’acheteur, il ne s’agit pas de faire l’impasse sur l’une ou l’autre, mais d’accentuer les besoins. Enfin, dans le cas d’une maison avec jardin, il est important de soigner également ses extérieurs. A qui m'adresser et pour quel budget ? Repenser un endroit dans lequel on évolue et dans lequel on se sent bien n’est pas toujours évident. Pour mener son projet à bien, il est parfois nécessaire de faire appel à un professionnel.  De nombreuses sociétés spécialisées ont éclos ces dernières années. Certains architectes complètent également leur offre d’un service de home staging. En traitant en direct avec l’un deux, différentes formules sont proposées. Pour quelques centaines d’euros, le home stager établie un « audit » du bien, accompagné d’un rapport pointant les changements à effectuer.  Libre à chacun, ensuite, et avec un peu d’huile de coude, d’opérer soi-même les modifications. D’autres préféreront, pour quelques milliers d’euros - le prix varie selon la société et le type de prestation proposée - confier cette tâche au home stager. Enfin, pour ceux qui ne souhaitent pas se lancer tout de suite, le home staging virtuel fait son apparition. En quelques clics, il est facile d’améliorer son bien et d’aider les futurs acquéreurs à se projeter.
Lire la suite >> 22/09/2021
image de l'article

Découvrez les étapes incontournables d'une vente immobilière

Pour vendre un appartement ou une maison, il faut faire les choses dans l’ordre. Pas question par exemple de chercher un acheteur avant même d’avoir estimé la valeur du bien ! Découvrez quelles sont les étapes incontournables en passant par un professionnel. Trouver son agent immobilier Trouver un bon agent immobilier peut faire toute la différence entre vendre votre bien rapidement à un prix intéressant et voir l’affaire traîner pendant des mois. Avec le nouvel affichage obligatoire des honoraires en vitrine, les propriétaires sont aidés dans leur sélection d'un partenaire de vente. Mais attention : le coût n’est pas le seul élément à prendre en compte. La situation géographique est elle aussi primordiale, puisque quelqu’un qui connait bien le quartier pourra mieux vous conseiller et convaincre les éventuels acheteurs. Sans oublier le contact humain et votre impression, tout simplement ! Choisir le mandat de vente Exclusif ? Simple ? Semi-exclusif ? Parce que chaque type de mandat présente ses avantages et inconvénients, il peut être difficile de se décider. Un mandat simple vous permettra de faire jouer la concurrence entre les agences immobilières mais ne vous garantira pas forcément la qualité de service. De son côté, le mandat exclusif n’est intéressant que si vous avez une confiance absolue en votre partenaire et en sa capacité à trouver un acquéreur au bon prix. Alors vaut-il mieux faire un compromis et opter pour le semi-exclusif ? Tout dépend des conditions qui y sont attachées (honoraires, durée, obligations du professionnel…). Signer le compromis de vente Le compromis de vente engage à la fois le vendeur et l’acheteur à conclure la vente au prix qu’ils auront fixé ensemble. L’acquéreur verse un dépôt de garantie d’une somme allant généralement de 5 % à 10 % du prix de vente. Si le vendeur renonce à la transaction après la signature du compromis de vente, l’acquéreur peut l’y obliger par voie de justice et même exiger des dommages et intérêts. L’inverse est également vrai : si c’est l’acheteur qui change d’avis, le vendeur peut lui aussi l’obliger à respecter la transaction. Le compromis de vente n’a pas à être enregistré auprès des services fiscaux, contrairement à la promesse de vente.  
Lire la suite >> 05/01/2022
image de l'article

Compromis de vente : comment contester un refus de financement de la banque ?

Si le futur acquéreur de votre logement se voit refuser son crédit immobilier et que le compromis de vente - qui vous engage tous les deux - est assorti d’une clause suspensive d’obtention de prêt, le compromis sera caduc. Vous devrez alors restituer le dépôt de garantie. Il est toutefois possible de contester ce refus. Voici la marche à suivre. Les caractéristiques de la demande de prêt doivent être identiques à celles mentionnées dans le compromis La condition suspensive d’obtention du prêt immobilier doit détailler les caractéristiques du financement que l’acquéreur cherchera à obtenir : montant demandé, taux d’intérêt, durée de l’emprunt, liste des banques dont il est convenu qu’elles seront démarchées, délais de dépôt des dossiers, etc. Un acquéreur qui invoquerait un refus de financement pour obtenir la résiliation d’un compromis de vente assorti d’une condition suspensive d’obtention de prêt devra donc être en mesure d’apporter la preuve que les caractéristiques du prêt demandé correspondent en tous points à celles qui figurent dans le compromis. Hors de question pour un acheteur, par exemple, de tenter de se désengager après s’être vu refuser un prêt d’un montant plus important que celui mentionné dans la promesse. L'acquéreur doit avoir fait preuve de toute la diligence nécessaire La charge de la preuve incombant au demandeur, c’est donc au vendeur qui s’estime lésé de prouver que l’acquéreur est de mauvaise foi. Deux solutions s’offrent à lui :• s’il était précisé dans la clause suspensive que plusieurs établissements bancaires devraient être démarchés, l’acquéreur ne pourra renoncer à la vente après avoir essuyé un refus auprès d’un seul organisme de crédit.  • si l’acquéreur tarde délibérément à déposer sa demande de prêt (en la déposant le dernier jour du délai prévu, par exemple), il lui sera alors impossible de se désengager. Et cela quand bien même le refus de la banque ne serait pas lié au dépôt tardif du dossier de financement. En règle générale, les clauses suspensives prévoient que l’acheteur disposera de deux mois pour procéder au dépôt de ses demandes de prêt et de deux mois pour notifier l’offre de financement.  Dans tous les cas, s’il est établi que l’acquéreur a manqué à ses devoirs, il pourra être contraint de s’acquitter du paiement d’une clause pénale auprès du vendeur. 
Lire la suite >> 30/03/2022
image de l'article

Quelles sont les précautions à prendre avant d’acheter en couple ?

L’achat immobilier en couple est évidemment répandu, mais tous ne sont pas logés à la même enseigne en la matière. Mariés, pacsés ou concubins : faites le point sur les caractéristiques de chaque régime et les précautions à prendre avant d’acheter.  Le mariage est le régime qui protège le plus les acheteurs Le mariage reste le régime le plus avantageux pour les couples qui souhaitent acheter, car il est le plus protecteur. Mais il existe cependant plusieurs contrats de mariage qui n’impliquent pas la même répartition des parts sur le logement acquis en commun, il est donc important d’opter pour le contrat qui convient :• Le régime légal implique qu’un logement acquis après le mariage appartient à part égale aux deux époux.• Avec le régime de la communauté universelle, chaque logement acquis sera la propriété des deux époux à part égale, qu’il soit acquis avant ou après le mariage, même si l’un des deux l’a acheté seul.• Avec le régime de la séparation des biens, un époux peut décider d’acheter seul un logement, ou les époux peuvent acquérir un bien commun, et chacun sera propriétaire à hauteur de son apport.Le pacs est un bon compromis pour les couples non-mariésLorsque des partenaires pacsés achètent un bien, chacun est propriétaire à hauteur de son apport. La répartition peut donc varier selon les couples : il peut s’agir par exemple d’une répartition 50-50%, ou 70-30%, ou toute autre répartition selon les moyens de chacun. Le PACS apporte davantage de sécurité aux couples que le concubinage mais n’est pas aussi protecteur que le mariage. Ce statut permet au partenaire survivant d’être exonéré de droits de succession au décès de son conjoint, mais le patrimoine d’une personne décédée ne revient pas automatiquement à son partenaire pacsé. Il est donc indispensable d’aller voir son notaire dès l’achat d’un bien immobilier, afin de rédiger un testament permettant de protéger son partenaire et lui permettre d’hériter du patrimoine à son décès.Le concubinage est risqué lorsque l'on achète en coupleLes couples qui ne sont ni mariés ni pacsés sont placés sous le régime du concubinage, à savoir l’union libre. Il est indispensable de commencer par indiquer dans l’acte d’achat la répartition des apports de chacun des concubins afin d’éviter tout problème en cas de séparation. Mais le principal inconvénient, c’est qu’en cas de décès de l’un des concubins, le survivant devra payer les frais de succession sans aucune réduction pour récupérer la part qui ne lui appartient pas et conserver le logement. Il est donc recommandé de se pencher sur les solutions permettant de protéger son concubin, en ajoutant par exemple une clause de tontine dans le contrat, ou en créant une SCI.Le mariage est sans conteste le régime le plus avantageux et le plus sécurisant pour les couples qui acquièrent un logement. Mais pour les partenaires pacsés ou les concubins, il est possible de sécuriser davantage cet achat, en se rendant chez le notaire pour trouver une solution protectrice.
Lire la suite >> 08/06/2022